La toilette

C’était une vraie rencontre, un coup de foudre en quelque sorte.
Cette grande pièce blanche, le sol en carrelages à grands damiers noirs et blancs lui rappelait la maison de sa grand-mère.
La petite fenêtre aux barreaux torsadés, laissait entrer les premières lueurs du jour.
La grande baignoire sur pieds représentait pour elle le sommet du luxe, toujours elle en avait rêvé sans oser l’espérer et voilà que dans cette petite ville de province, au rez de cette maison bourgeoise, dans ce minuscule appartement, elle découvrait, à porté de main, une salle de bain digne de la plus grande des grandes dames des romans qu’elle lisait.
Le reste de l’appartement lui importait peu, elle s’en accommoderait.
Elle commença par décrocher le petit miroir à 3 faces, suspendu par une chaînette au dessus du lavabo et le rangeât dans un tiroir. Fit un jupon de dentelle au tabouret, un rideau et un dessus de table assortis dans un rose à la fois doux et apaisant. Elle disposa joliment sa brosse au manche de nacre, sa collection d’échantillons de parfums, une boite fleurie de lingettes en papier.
Tous les matins, elle coulait un bain adouci d’une huile de pêche. Après une toilette minutieuse, elle frottait vigoureusement son corps d’une eau de lavande de la région, brossait ses cheveux et enfin, sortait, avec mille précautions, la houppette et la poudre de riz luxueuses de leur boite enrubannée.
La cérémonie pouvait commencer.
Telle un nuage, un flocon, par petits tapotements, en fermant les yeux, elle déposait la précieuse poudre sur la peau douce de son visage, ses épaules et la naissance du décolleté.
Ensuite, elle massait longuement ses pieds qu’elle jugeait d’une rare beauté. Petits et cambrés, d’une peau lisse et claire, des pieds à fouler les plus beaux tapis d’Orient et les salons les plus réputés. Elle s’appliquait à repeindre ses ongles avec soins, d’un vernis rouge éclatant, chaque jour étonnée, que de si précieux petits coquillages aient pu trouver place à l’extrême limite de ce corps si lourd et disgracieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s